RSS
RSS



 
Bienvenue sur le forum
Nous vous souhaitons la bienvenue sur The Golden City, en espérant que le forum vous plaira !
Google Chrome
le forum est optimisé sous Google Chrome
Publicités PRD et Bazzart
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en postant dans les publicités Bazzart et PRD !

Partagez | 

 THÉODORE. « t'es le roi des cons au pays des emmerdeurs.»


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

avatar

À SF depuis : 23/08/2017
Messages : 119 Dollars : 195




Théodore Rothschild
« L'homme parfait n'existe pas, il est rempli de défauts. »



NOM(S) Rothschild, un nom connu dans le mon entier, une famille respectée, jalousée, et détestée. Tu n'as pas choisi de porter ce nom, tu t'en serrais même volontiers passé, pourtant tu le portes, car il fait parti de toi. PRÉNOM(S) Ton père est un grand fan du fameux président Roosevelt, tu as donc hérité de son prénom, Théodore. Et comme un seul prénom ne suffit pas, tu en as hérité de cinq autres, mais tu les gardes uniquement pour toi. ÂGETu viens à peine de souffler tes 27 ans. La trentaine arrive à grand pas. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Tu es né en côté d'azur, à Saint-Tropez un 22 août 1991, alors que tes parents étaient en vacances. NATIONALITÉ Comme ta mère tu as la binationalité, tu es franco-anglais. STATUT CIVIL Tu portes une bague au doigt, mais pour toi ce n'est qu'un accessoire, quelque chose qui te rappelle que la liberté à un prix. Ça fait quelques temps que tu es marié. Un mariage arrangé. On ne t'a jamais demandé ton avis, on t'a promis à cette femme qui maintenant est tienne. ORIENTATION SEXUELLE Tu as toujours su que les femmes ne pouvaient te résister, et tu aimes tant les faire craquer, et sentir leur délicat parfum. MÉTIER Soldat du feu depuis cinq ans, et ça ne t'a demandé aucun effort.  CLASSE SOCIALE Toi qui avait tout dans la vie, tu as décidé de repartir à zéro, et de te créer ta propre existence. Tu vie modestement, et refuse tout argent de ta famille. CARACTÈRE Loin d'être l'homme le plus bavard au monde, tu préfères garder un part de mystère, pensant que tout en grande majorité n'est pas bon d'être dévoilé. Après tout, on parle bien de vie de personnel, ça veut tout dire. Le cercle restreint reste le cercle restreint. Seuls les meilleurs en font parti, et tu sais comment les garder près de toi. Ton attention te rend quasiment irréprochable. Un véritable amour cet homme. Tu aimes bien rire des autres, mais moins de ta personne. Tu es moqueur, ce qui ne te rend pas pour autant méchant. Tu rigoles doucement. Ça reste dans ta tête, ou entre proches. Pour réussir dans la vie il ne faut avoir aucun doute sur soit. La confiance à cent-pour-cent, ce n'est jamais bon, on trouve que c'est malsain. Toi, au contraire, tu penses que c'est obligatoire, et que c'est ta force. Attention, tu ne penses pas n'avoir jamais tort, mais presque. Ta pensée ne passe pas souvent par la case réflexion. Selon toi, ce qui te vient en premier à l'esprit est la meilleure idée. Tu as toujours fonctionné sur l'impulsivité, et ça semble plutôt bien te réussir, alors pourquoi changer de stratagème ? Difficile de te faire changer d'avis, tu es tellement buté. Quand tu penses à une chose, rien ne peut te distraire, tu es comme obnubilé. Pour obtenir ce que tu souhaites, tu es près à beaucoup de choses. La stratégie ça demande beaucoup d'imagination, et de coup foireux, mais s'il faut en passer par là, alors tu n'hésites pas. Suivre le mouvement, il en est hors de question pour toi. Tu es comme le vilain petit canard, tu es différent du reste de ta famille. Tu ne veux pas être un mouton, et que l'on te dise quoi faire de ta vie et de ta personne. Rester debout comme un piquet, se tourner les pouces, rien de tout ça n'est pour toi. Dynamique, tu n'arrives pas à rester en place. Il y a toujours quelque chose à faire, et plus il y a de sensation mieux c'est. ça crève les yeux, tu sais que tu es bel homme, et tu ne le caches pas. Tu séduis sans vraiment chercher plus, tu veux seulement que l'on te remarque, que l'on t'admire, et les femmes ça reste des femmes, un joyau de la nature. Tu as toujours détesté que l'on t'assiste. Tu dis être normalement constitué et pouvoir te débrouiller tout seul. Et si tu dois passer par la case galère, alors tu y passeras sans passer par la case help. Autonome jusqu'au bout ! Tu es rancunier, mais tu sais lorsque les choses doivent être oui ou non pardonnées. Mais si les limites sont franchies, alors les conséquences seront réelles, et tu ne pleureras pas pour celui que tu banniras de tes contacts. Malgré ton côté distant, tu aimes la tendresse, tu l'affectionnes plus que tout. Tu deviens doux comme un agneau. Au premier regard, tu es de marbre, le genre de personne qui ne souhaite pas faire la conversation, et c'est tout à fait le cas. Parler avec des inconnus ce n'est pas ce que tu préfères. Tu penses que c'est une perte de temps et que tu es déjà bien assez entouré. Être sociable, c'est seulement lorsque tu remarques une jolie femme.


Tu détestes le café, sucré, au lait, rien ne passe. Son odeur, comme son goût, te répugne. Alors, tu prends volontiers du thé. Quelque chose de bien aromatiser qui te rappelle ta culture anglaise. Enfant, tu étais un véritable cancre. Assis sur ta chaise, tu gribouillais des dessin en noir, et n'entendais que très rarement tes professeurs t'appeler. Tout ce qui t'intéressait, c'était les cours de biologie. Qu'est-ce que tu aimais ça ! Tu étais comme captivé, rien à voir avec le reste de tes cours. Tu es un grand fan de rugby, sport que tu pratiques depuis que tu es tout gosse. En Amérique, les clubs sont plus rares, mais tu as su trouver celui qui te correspond. Lorsque tu cours sur le terrain, tu te sens comme libre de toute chose. Tu connais ta fiancée depuis que tu as dix ans. Tu as toujours su que vous allez un jour vous unir. Vous n'avez jamais vu cette union d'un mauvais œil, vous ne le comprenez pas. Vous étiez de simples amis, rien de plus. Tu parles couramment de nombreuses langues. Avec de la famille aux quatre coins du monde, tu n'avais pas eu le choix. Le français reste ta langue maternelle, et l'anglais ta langue natale. Tu ne maîtrises certes pas parfaitement l'accent allemand, mais ce n'est qu'un détail. Adolescent, tu as fait ton lycée dans un pensionnat suisse. Une école très réputée, mais franchement, tu n'as jamais compris l'intérêt, toi qui n'en foutais pas une. Heureusement, que ton père était là, toujours en train de sortir son portefeuille. Lors de l'une de tes missions, tu t'es brûlé au niveau de la nuque. Tu en gardes les cicatrices, et ne la cache pas. À quoi bon, tu fais parti des vivants, ce n'est qu'un vieux souvenir. Tu roules en vieille jeep décapotable. Tu l'adores, c'était comme un rêve pour toi t'en retaper une entièrement. C'est ton petit bijou. Tu détestes les films d'horreur. Tu dis que tu ne trouves pas ça intéressant, mais au fond tu flippes devant. Ça te rappelle les mauvaises farces de ton grand-frère. Mais il n'y a rien qui puisse encore plus t'effrayer qu'un clown. Là, tu te tétanises et pleures toutes les larmes de ton corps. Tu plisses souvent des yeux, ce qui te donne un aspect bad boy. Tu l'as toujours fait sans savoir pourquoi. Maniaque comme pas permis, tu ranges constamment les choses selon ta vision. Si tu pouvais noter la place de chaque chose alors, tu le ferais, mais Céleste déteste cette manie qui devient un véritable cauchemar. Tu ne regardes pas vraiment la télé. Pour faire simple, tu n'en as pas. Tu trouves que ça prend de la place pour rien, et de nos jours tout peut être regardé depuis un ordinateur. Mais tu préfères lire, et agrandir ta bibliothèque. Le week-end rime avec sortie pub. Il n'y a rien de mieux pour aller boire une bière. Tu ne te rends nulle-part ailleurs, car même si tu es expatrié anglais, il n'y a rien de plus important que tes origines. Depuis des mois tes parents te bassines pour avoir un petit-fils, mais tu leur réponds que tu as déjà Nelson. Oui, pour leur boucler le claper, tu as acheté un chien. Seulement, tu t'es tellement attaché à ce chiot que tu te balades partout avec lui. Il n'y a rien de meilleur que de la nourriture chinoise. Les pizzas de San Francisco sont hallucinantes, mais elles ne peuvent rivaliser avec les plats asiatiques. Tu en commandes au moins trois fois par semaine, et ne te prives pas sur la quantité. La nourriture s'est sacrée ! Tu vis un mariage dans le vent, un mariage qui arrange tout le monde sauf les deux intéressés. Vous avez accepté pour vivre votre vie, mais vous ne pensez rien construire ensemble. Vous êtes seulement des amis qui se retrouvent piégés dans une relation. C'est une sorte de concubinage qui lie deux grandes fortunes. Internet s'est la révolution du 21ème siècle. Désormais, il n'est plus nécessaire de se déplacer dans les boutiques pour refaire son dressing. Toi qui détestes perdre ton temps à essayer des choses pendant des heures commandes directement en ligne. C'est rapide et bien plus facile. Adepte des sensations fortes, tu pars souvent faire de l'escalade et des sauts en parachute. L’adrénaline te rend vivant, et conscient de ta petite existence. Lorsque l'on te demande ton nom, tu réponds « Théodore tout simplement ». Tu n'aimes pas crier sur les toits que tu es un Rothschild, car après viennent les longues questions et les regards. Il n'y a rien de plus chiant. Tu es allergiques aux agrumes types oranges, et pamplemousse, mais ça ne te dérange pas. Tu n'as jamais vraiment été fan de ces fruits de toute manière.




castro
nicolas simoes
JUGBAND BLUES.


SF, tu l'aimes ou tu la quittes San Francisco c'est la ville du hasard. Céleste et toi n'aviez pas vraiment de plan, vous désiriez seulement quitter Londres, et l'Europe pour être plus exacte. Pour fuir la famille, il fallait partir loin. Les Etats-Unis vous semblait être un bon plan. Là, vous avez fait une liste de villes, de grandes villes, pas des coins perdus, et vous avez tiré au sort. Finalement, ça te plaît.

tell me something i don't know PSEUDO Australia. PRÉNOM mathilde. ÂGE bientôt 23 ans. PAYS france. INVENTE/SCENARIO personnage totalement inventé  OÙ AS TU CONNU LE FORUM? via le projet, bazzart. CRÉDITS JUGBAND BLUES. (avatar) titan teens go (gifs)DOUBLE COMPTE ? aucun.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 23/08/2017
Messages : 119 Dollars : 195


À vous. I love you
Revenir en haut Aller en bas

Who cares if one more light goes out?
avatar

Who cares if one more light goes out?
À SF depuis : 07/08/2017
Messages : 365 Dollars : 307


Un pompier Rafe est flic, du coup je pense qu'on peut tenter un lien ? Un truc qui part évidemment du boulot donc. Après ça dépend si tu préfères un truc positif ou négatif.



For there is nothing worth living for...
Unless it is worth dying for. Last I checked, we're all a bunch of thieves, digging around where we shouldn't.

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

modératrice
avatar

modératrice
À SF depuis : 07/08/2017
Messages : 127 Dollars : 120


*pousseeeee tout le moooonde*




So happy I could die That's me in the corner, that's me in the spotlight losing my religion trying to keep up with you and I don't know if I can do it. Oh no I've said too much, I haven't said enough.
Revenir en haut Aller en bas

and we'll never be royals.
avatar

and we'll never be royals.
À SF depuis : 05/12/2016
Messages : 1862 Dollars : 311


bonjour monsieur le pompier mon chat est coincé dans l'arbre :siffle2:


These violent delights have violent ends And in their triumph die, like fire and powder, Which, as they kiss, consume. The sweetest honey Is loathsome in his own deliciousness And in the taste confounds the appetite. Therefore love moderately. Long love doth so. Too swift arrives as tardy as too slow. —
THESE SUDDEN JOYS HAVE SUDDEN ENDINGS;
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 05/12/2016
Messages : 583 Dollars : 53


On fini toujours par se croiser et par ne pas jouer notre lien, faut y remédier
Bref, je veux    
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 23/08/2017
Messages : 119 Dollars : 195


@Rafe Sierra ah mais carrément, leurs brigades pourraient travailler main dans la main lors des incendies suspects. et depuis le temps, ils ont appris à se connaître et pourquoi se voir en dehors du travail. I love you

@Alva Hansen t'es toujours canon ! va falloir qu'on rediscute de notre lien, et surtout que l'on se fasse un rp. je vais te compliquer la vie, et j'adore.

@Meadow Leiningen désolé, refus d'intervention à cause d'une allergie aux poils de chat. :siffle2: je plaisante. et vu que j'adore la façon dont tu présentes meadow dans ton profil, il y a intérêt à ce que notre lien soit intéressant. as tu des envies particulières ?

@Cleo Esterhazy comme tu le dis on se croise toujours, mais on n'arrive jamais à aller jusqu'au bout. on en parle sur skype, je pense que ça sera nettement plus simple.  mais avant je vais lire ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas

and we'll never be royals.
avatar

and we'll never be royals.
À SF depuis : 05/12/2016
Messages : 1862 Dollars : 311


il est à SF depuis quand le petit loulou :siffle2: ?


These violent delights have violent ends And in their triumph die, like fire and powder, Which, as they kiss, consume. The sweetest honey Is loathsome in his own deliciousness And in the taste confounds the appetite. Therefore love moderately. Long love doth so. Too swift arrives as tardy as too slow. —
THESE SUDDEN JOYS HAVE SUDDEN ENDINGS;
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 23/08/2017
Messages : 119 Dollars : 195


@Meadow Leiningen depuis 2012, après le mois je n'y ai pas vraiment réfléchi.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 THÉODORE. « t'es le roi des cons au pays des emmerdeurs.»
Aller à la page : 1, 2  Suivant





» José Théodore» LE RETOUR DE LA CHASSE / Théodore LAVIGNE» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!» Les disparus du 12 janvier» Elèves sans frontières, malades sans frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum