RSS
RSS



 
Bienvenue sur le forum
Nous vous souhaitons la bienvenue sur The Golden City, en espérant que le forum vous plaira !
Google Chrome
le forum est optimisé sous Google Chrome
Publicités PRD et Bazzart
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en postant dans les publicités Bazzart et PRD !

Partagez | 

 (intrigue - sujet commun) lock down at westfield.


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

avatar

À SF depuis : 05/12/2016
Messages : 583 Dollars : 53



lock down : mall
RP DE GROUPE

keep calm ✻✻✻ Après de longues secondes, je finis par reprendre mes esprits bien que je ne fais qu'observer la scène. Puis, les consignes me reviennent et je me dirige à pas rapide vers la pharmacie la plus proche, en espérant qu'ils ne soient pas déjà en rupture de stock. Si je me suis figée, certaines personnes ont peut-être été plus rapides que moi à réfléchir. Mais j'ai de la chance et je ressors quelques minutes plus tard avec des gants et des masques. Je m'empresse d'enfiler les deux, avant de rebrousser chemin. Pour me rendre dans ce nid de microbe, au lieu de le fuir... Mais j'ai promis. J'ai promis à la ville de San Francisco de la protéger et même si toutes mes pensées vont vers ma fille, j'essaye de garder ça en tête. Je croise mon reflet dans un des nombreux miroir dans la galerie et je soupire en accélérant le pas. On dirait sincèrement que je suis prête à opérer quelqu'un... ou que la pire pandémie que ce monde aie connu vient de nous toucher. Ce qui est peut-être le cas, mais je refuse d'y penser. J'arrive sur place ou la fille s'agite de plus en plus, et balance une boite de gants et une de masques au garde qui essaye de contrôler la foule, alors que je me dirige vers un autre groupe. Groupe inconscient, ou sourd, qui ne semble pas savoir ce que ' un mètre de distance et pas de contact physique ' signifie. Au moment ou je m'approche, l'un deux tousse (@Even G. Fitzgerald ) et par réflexe, je fais un pas en arrière même si je suis encore à plus de deux mètres d'eux. Ils se dévisagent tous et je sens la bagarre arriver, soit la dernière chose dont nous avons besoin. En soit, ils l'ont cherchés ! S'ils s'étaient éloignés dés le début, ils ne se seraient pas exposés à autant de risques... « Un mètre de distance! Qu'est ce que vous n'avez pas compris à ça? » Je crie, mais mon ton est ferme. Je ne semble pas paniquée, plutôt blasée et énervée par leur stupidité. « Enfilez ça et écartez vous. » Je balance à chacun ce qu'il faut et m'approche un peu de la personne allongée sur le sol. A première vue, elle ne semble pas malade mais je ne tiens pas à prendre de risque.  Un des gars s'approche à nouveau (@Jimi Keynes) et je lève les bras devant lui, en prenant soin de ne pas le toucher. « Recule, elle va bien. Ne m'oblige pas à te passer les menottes. » Un : parce qu'il est assez intelligent - j'ose l'espérer - pour comprendre qu'ils s'exposent tous à un danger en se touchant dans tous les sens. Lui comme sa pote sur le sol. Deux : parce qu'il n'a clairement pas l'air dans son assiette. Trois : parce qu'il ne me reste qu'une paire, je n'vais pas pouvoir attacher tout le monde. Je tourne la tête et voit une fille au loin, assise sur un banc (@B. Lux Rosenbach), enfin quelqu'un de raisonnable qui attend juste que ça passe en respectant les consignes. Je lève la voix pour l'interpeller. « Hey ! Tu peux nous trouver de l'eau? » Pas certaine que ça l'aide mais on peut essayer. Je m'approche à contre coeur de la jeune femme (@Lennox A. Sherman) et la traine sur un petit mètre, juste assez pour pouvoir la redresser légèrement et coller son dos contre une des vitrines.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Ce bâtard de rouquin s'élance vers toi et tousse à dix centimètres de ta gueule. Il fout quoi, merde? Tu te lèves, laissant Lennox au sol et tu plantes tes iris dans les siens. « FUCK! C'est quoi ton problème, vieux? Va cracher tes poumons ailleurs, bordel! » Et, là, c'est la panique. Et s'il est porteur du virus et qu'il t'a contaminé, mh? Ah non, ça va pas là, tu t'retournes alors qu'ta tête commence à devenir lourde et tu manques d'air. Une brune s'agite près de Lennox, t'obligeant à dégager. Recule, elle va bien. Ne m'oblige pas à te passer les menottes. What the fuck? T'as pas bougé depuis tout à l'heure, t'es resté sur le même centimètre carré depuis que Lennox est tombé dans les pommes! Elle se fout de qui, là, la sauveuse de l'humanité? Tu lui lances un regard mauvais avant de lever les bras dans les airs et de reculer. Tss. Faudrait plutôt qu'elle menotte le rouquin qui risque de contaminer tout le monde! Non, mais! Tu lui aurais bien foutu ton majeur sous le nez si tu n'étais pas aussi faible, là. Et pourquoi tu te sens comme ça, déjà? C'est certainement pas à cause de la vue du sang, oh hell no. Tu tentes d'ouvrir grand les yeux alors que ta respiration ne s'est toujours pas stabilisé. Tu titubes plus loin du groupe, passant sous le nez de Lux et tu t'enfonces dans la première salle de bain que tu croises. T'appuies les paumes de tes mains contre le lavabo et jettes un coup d'oeil sur ton reflet dans le miroir quand une légère brûlure te picotte le dos. What the... Tu te débarrasses de ton blouson et lèves ton t-shirt en pivotant ton corps, le menton derrière ton épaule pour vérifier c'est quoi cette merde. Des plaques. Rouges. Partout dans ton dos... « Holy shit! »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Lock down → mall.

Assise dans son coin, elle attendait que ça se passe, regardant la brune (@Lennox A. Sherman ) s'écrouler, et @Jimi Keynes et les autres se ruer vers elle. Si elle était malade ils allaient tous l'être, ce que la mexicaine trouvait assez dommage... enfin surtout pour Jimi, s'il tombait malade elle n'allait plus pouvoir passer de soirées torrides avec lui. Puis le rouquin se mit à tousser, enfin de compte peut-être que c'était lui qui était malade et pas la brune qui était allongée par terre, fébrile. La brune qui avait demandé à tout le monde de garder son calme un peu plus tôt (@Noa Hyland ) sortie enfin de son coin, avec des gants et un masque, pour demander à tout le monde de garder ses distances. Elle était équipée elle au moins. Lux tendait l'oreille depuis son banc, elle évoquait des menottes, elle devait être flic, elle savait donc de quoi elle parlait, elle avait dû recevoir des ordres. Elle força Jimi à reculer, il s’exécuta, partant en titubant vers les toilettes. Lux le suivit du regard, intriguée, avant de reporter son attention sur la femme aux menottes qui l'interpellait. De l'eau ? Ouais ça devait être faisable. Elle accepta la mission d'un simple hochement de tête avant de se tirer de son banc pour presser le pas jusque dans une supérette, du centre commercial. Le vendeur n'était visiblement pas là, à moins qu'il ne soit parti se réfugier ailleurs. Lux se dirigeait vers l'un des frigos où les boissons fraîches étaient rangées, attrapa autant de bouteille d'eau qu'elle le pouvait, avant de s'apprêter à sortir de la boutique. Elle s'arrêta net au niveau de la caisse. Elle pouvait partir sans payer, ce n'est pas comme si elle ne l'avait jamais fait, surtout à l'époque du lycée. Quelques secondes de doute, puis elle échappa un soupire, posant quelques bouteilles pour libérer sa main droite et venir chercher quelques billets au fond de son sac à main. Elle les lâcha sur le comptoir, non sans regret, avant de récupérer ses bouteilles et de presser le pas pour rejoindre la policière. « Voilà. » dit-elle simplement, gardant ses distances, faisant rouler une à une quelques bouteilles en direction de celle qui visiblement gérait la situation. Aucune idée si ça allait aider, mais bon, au moins on ne pourrait pas dire qu'elle n'avait rien fait.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



Intrigue #1
Lock Down - Mall

Qu’Henry te prenne le menton entre les doigts ne devrais pas te troubler autant.
Normalement.
Sauf qu'après ce qui s’est passé dans la bibliothèque, tu te laisse aller aux frissons que t'empêchais de ressentir auparavant. Et comme au studio, quand vous vous êtes retrouvé tout les deux coincé, sa proximité t’as assez dérouté pour que t’arrête de respirer, et d’hyperventiler.
T’essaie de déglutir mais tu n’y arrives pas, tu n’as plus de salive.
Ta respiration erratique de quelques moments plus tôt, cette panique que t’as ressenti, et le fait que tu étais en route pour t’acheter une bouteille d’eau avant que tout ça ne commence, fait que tu n’as plus de salive, et que ta gorge sèche te gratte. Beaucoup. Assez pour que tu ressentes l’envie de tousser, et que tu tournes la tête, évitant ainsi de le faire sur le visage de Henry. Sauf que tu n’es pas assez rapide, et te croyant loins de tout le monde, tu ne fais pas beaucoup d’effort pour te couvrir la bouche.
Mauvaise idée.
Ouvrant les yeux tu vois la tête de Jimi, penché sur Amanda (Lennox), tout proche de toi.
“Merde!” Te dis tu. Déjà qu’il t’aimait pas vraiment, la il va complétement te détester.
Et à juste titre, ses paroles ne tardent pas à t’être crashé au visage. Tu n’as cependant pas assez de force pour arrêter de tousser, épisodiquement, jusqu'à ce que tu remarque la marré de personnes qui t’entourait, commençant à s’éloigner de toi.
“Oh!”
Le virus. Tout ça.
T’essaie de te calmer, parce que tu sais! T’es sure que c’est juste la déshydratation qui te fait tousser, sauf que t’es sûre aussi, que personne n’allait te croire. Surtout quand une personne (Noa) vous rappelle la distance requise.
Peut être qu’elle ne se rends pas compte de l’impacte de ses paroles: Insinuer que tu es malade.

Relevant tes yeux, tu regarde HS, dans une tentative pour lui faire comprendre que “non” tu n’es pas malade. Et docilement tu t’éloigne de lui pour la distance obligatoire d’un mètre. Non pas par peur de le contaminer ou d’être contaminé, mais pour pas te retrouver menotté. Les menottes tu les aimes bien, dans la chambre à coucher, avec un homme de l’autre côté du lit, pas au centre commercial à côté d’un malade à l’agonie, à cause d’une policière à qui t’aurais désobéi.
-Ouai ouai c’est bon.
La rassure tu.
”Elle est policière hein?” te demandes tu. Ou bien ...elle est sadique sexuelle, et vient de s’acheter des menottes…? ça reste une éventualité qui te fais sourire, et te calme un peu. Jusqu’au moment où  la respiration de Jimi  se met a déconner. Il se lève et cours vers les toilettes.

Une bouteille d’eau roule à côté de toi, et est logiquement destiné à Amanda (Lennox). La brune (Lux) en charge de l’eau en envoie encore plusieurs. T’en profite pour en chiper une qui passe par la, que tu porte à tes lévres. D’un haussement d’épaule, tu explique, à celui qui s'offusquent de ton geste,  que t’en a rien à faire. Advienne que pourra, t’as soif.
Cela te donne assez de temps pour que tu contemples ce qui t’entoure, tu ne crois pas pouvoir aider la femme au sol, évanouie pour une raison qui t’es inconnue. Ni l’homme plus loin, que tu considère au bout du rouleau, et que tu refuse même de regarder. Mais Jimi lui , tu peux l’aider ! Il n’est pas encore de retour, tu as peur de ce qui aurait pu lui arriver. Tu as eu toi même quelques crise de paniques, et d’hyperventilation dans ta vie , pour savoir quoi faire. Et même si ça fait quelques minutes seulement que tout cela a commencé t’as l’impression que ça fait des heures.
Alors tu bouges. Tu t’en fou des 1 mètres de distance, tu te diriges la ou l’autre brun s’est réfugié et t’entres sans toquer :
-Hey mec ! ça va ?
Pénétrant les toilettes , tu le trouve entrain de regarder son reflet. Des plaques rouges sur son dos.
Oh … non !
-Merde souffle tu.
Dans un coin de ta tête t’essaie de te rappeler si c’est un des symptômes de la maladie, et pour une fois, tu respecte les règles et tu reste loin, regardant l’homme en face de toi, rencontrant ses yeux dans le mirroire
-Dis moi que c’est normal , que c’est dû au stress !
Implore tu.

@B. Lux Rosenbach @Q. Henry Stuart @Jimi Keynes @Lennox A. Sherman  @Noa Hyland
© 2981 12289 0 modified by Joemaw
×
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



Intrigue #1
Lock Down - Mall
Je sais pas s'il essaie de se convaincre que j'ai raison, mais ça semble fonctionner juste assez bien pour que sa respiration se calme. Même qu'elle arrête quelques secondes. Et rendu-là, je me demande si c'est pas plutôt autre chose qui le fait se calmer. Mais bon, tant que ça fonctionne, c'est l'essentiel non? Se défaisant de ma prise, il tourne la tête pour tousser, se trouvant dans l'angle idéal pour exposer le mec qui s'occupe de Lennox. Mec qui réagit d'ailleurs au quart de tour. "Ça va, men. Calm down, il a pas essayer de te flinguer." fis-je avec un léger mouvement de mains pour lui faire signe de prendre ça molo. Il a juste pas calculé où il toussait et il a pas eu le temps de se couvrir la bouche. Y'a pas de quoi fouetter un chat! L'entendant encore tousser, tourne la tête vers le rouquin. C'est vrai que ça se rapproche de se cracher un poumon là, par contre. Y'a bien un truc qui pourra aider, non? Du coin de l'oeil, je vis la foule qui nous entouraient reculer et je finis par y accorder un peu plus d'attention lorsque la fille, masque et gants en place, disait de respecter une distance minimale requise. Et elle ne semble pas d'humeur à prendre à la légère lorsqu'elle précise qu'elle peut très bien utiliser les menottes. Sympa. Ça va calmer tout le monde, tiens! Soupirant, je n'ai même pas besoin de bouger que le vide se fait autour de moi. Entre Even qui fait quelques pas de côté, Miss policière qui traine Lennox pour l'adosser à une vitrine et le preux chevalier qui fout le camp dieu sait où… La chargée des bouteilles d'eau revient avec sa charge, les distribuant en les faisant rouler au sol. Me penchant pour en attraper une qui passe, je la remercie d'un signe de tête avant de m'approcher de l'évanouie, m'accroupissant près de ses pieds. "Colles-moi tes menottes aux poignets tout de suite si tu veux, j'ai pas l'intention de bouger." indiquais-je tranquillement à la policière. Je suis pas penché sur elle non plus, alors ça va. "Je veux simplement savoir comment elle va." précisais-je. Tendant ma bouteille que je n'ai pas encore ouverte, je fixe toujours la blonde… brune. M'enfin… "Tiens. Si besoin. L'eau froide sur la nuque, ça fait des miracles parfois." signifiais-je.
© 2981 12289 0 modified by Joemaw
×
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité


Tu t'auto dévisages dans le miroir des wc, les yeux écarquillés et la tête qui tourne. Avant que t'aies le temps de bouger, le rouquin qui t'a toussé dessus fait son entrée. Hey mec ! ça va ? T'as l'air d'aller? Vraiment, la question! Tu restes de marbre, le fixant dans le miroir alors qu'il commence à comprendre qu'il y a un truc qui cloche. Merde Il s'exclame avant de reculer. Comment pourrais-tu lui en vouloir de te fuir? T'aurais fait pareil, même que, toi, tu serais déjà en train de courir loin de lui. Vos iris se croisent au même moment que tu baisses enfin ton t-shirt. Dis moi que c'est normal , que c'est dû au stress ! T'aurais bien aimé lui dire, mais tu sais très bien que ce n'est pas à cause du stress que t'as ces plaques rouges sur le dos. « À ta place, j'sortirais d'ici, vieux... » Tu lui conseilles avant d'effectuer un cent quatre-vingts degré sur toi-même pour lui faire face. T'as retrouvé ton calme, étrangement. Comme si t'acceptais le fait que tu sois malade... Le karma, forcément. Il n'y a que lui pour foutre ta vie en l'air! « Va-t-en! » Tu lui hurles avant de te laisser glisser contre le sol, appuyant tes avant-bras contre tes genoux pour cacher ton visage. « Et dis aux autres de n'pas venir ici... » Tu souffles... étouffant un ou deux jurons avant de redresser la tête, les yeux fermés, réfléchissant à une manière de te sortir de ce merdier.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Invité
Invité



Intrigue #1
Lock Down - Mall

Tu recules. Plus il parles et plus tu recules... jusqu'à ce que ton dos se retrouve bloqué par la porte derrière toi. A croire que tes jambes fuient les plaques rouges que tu vois sur le dos de ce brun. Il se retourne pour te faire face, et semble beaucoup trop calme pour que ce soit réel.
Quand il se laisse aller contre le mur, et te dis ce qu’il ferait à ta place, tu penses pareil. Il faut que tu t'éloigne de cet endroit avant d’être toi aussi vraiment contaminé!

C’est ce que tu fais. La main sur la poignée, tu la tournes, et sors en courant. Tu ne t’arrêtes même pas de courir que tu passes près de l’attroupement initial. Au contraire, tu sprinte entre les personnes qui gardent cette putain de distance de sécurité.
Ceux qui respectent les règles, et qui sont plus ou moins civilisé, sont ceux qui restent à leurs places sans bouger. Plus loins, tu passes à côté de ceux que la panique a gagné, et qui se sont éloigné le plus possible du malade, mais qui se retrouvent bloqué par les murs, ou les portes.
Tu regardes les boutiques fermer leurs portes, les gens essayer de s’y réfugier, et d’autres qui se bousculent en criant, qui te bousculent toi aussi. Jusqu'à ce que tu ne puisse plus avancer qu’en bousculant d’autre personnes. Une seule chose se répète dans ta tête : “Faites que personne de ceux la ne soit contaminé!”

Retenant ta respiration, tu t’éloigne de cette amas de gens, et soupçonne qu’une dispute est sur le point d’éclater. Bien ! Comme ça, les personnes dans le même couloir que tu viens d’emprunter, vont être distraites, et ça te permettra d’atteindre finalement ton but: La pharmacie.
Plein d’autres pensent comme toi, pas assez pour que tu ais à attendre avant d’être servis. T'achète une boite de gants et une boite de mask, comme à fait la policière plus tôt, et comme elle encore, tu les mets.  

Voila!
-T’as cru que t’allais te débarrasser de moi aussi facilement ?
Dis tu en ouvrant la porte des toilettes, après être passé à côté de Henry, et lui ayant donné les deux boîtes. T’as juste pris une paire de gants et un masque pour le malade, et un autre set de secour que tu garde dans ta poche arriére.
Te penchant vers lui, tu lui passe ce que tu lui as apporté, ainsi qu’une bouteille d’eau.
-Moi c’est Even.  
Tu te présentes. Faut bien savoir à qui t’as affaire.
@Q. Henry Stuart @Jimi Keynes
©️ 2981 12289 0 modified by Joemaw
×


Yolo:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 (intrigue - sujet commun) lock down at westfield.
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3





» Sujet-commun : Intrigue 1» Comment se perdre en 1 leçon [Sujet Commun N°1]» 2. Bal masqué - Sujet commun» SUJET COMMUN // joyeuse Saint-Valentin !» LE BAL DE LA SAINT-VALENTIN - sujet commun (l'arrivée des invités)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum