RSS
RSS



 
Bienvenue sur le forum
Nous vous souhaitons la bienvenue sur The Golden City, en espérant que le forum vous plaira !
Google Chrome
le forum est optimisé sous Google Chrome
Publicités PRD et Bazzart
N'oubliez pas que vous pouvez gagner des points en postant dans les publicités Bazzart et PRD !

Partagez | 

 Laslo Adams-Nariño (Marlon Teixeira)


Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet

avatar

À SF depuis : 30/08/2017
Messages : 54 Dollars : 36




Laslo Adams-Nariño
« Trapped somewhere between light and darkness »



NOM(S) Héritage d'un passé révolu qui pourtant le poursuit dans son esprit, Nariño ne saurait trahir ses sombres origines. Ancienne appellation des prémices de sa vie, ce nom reflète ses propres ténèbres. Symbole de renouveau, Adams représente amour et chaleur. Seulement, la lumière jamais n'efface pleinement les blessures obscures d'un cœur gangréné. PRÉNOM(S) Unique vestige d'une quelconque marque d'affection, Laslo, traduit de l'amour qu'une mère à un jour éprouvé pour son fils. ÂGE Vingt-six nuances de couleurs bercées d'éclat et d'ombre tapissent sa toile maculée de peinture. DATE ET LIEU DE NAISSANCE Alors que le Soleil atteignait son point culminant, une chaleur cuisante animait les rues nécessiteuses de Bogota. La frénésie de la saison estivale éveillait l'agressivité de ses résidants sans le sou. Tandis que les français fêtaient ce jour, le 14 Juillet 1991 annonçait l'arrivée d'un être impuissant fasse au destin qui l'attendait. NATIONALITÉ Né au sein des terres arides de la Colombie, c'est l'Amérique qui emplit son âme d'ardeur. STATUT CIVIL A bien des égards, l'amour semble éphémère. Fruit de légendes, belles histoires que l'on conte afin de guider nos rêves, la notion même d'âme-sœur ne relève que du mythe. Cette idée d'âmes destinées à ne faire plus qu'une ne reflète qu'une utopie nourrie de chimères. Si l'intimité se trouve aisément, l'affection sincère paraît introuvable, pour celui qui ne se complait que trop dans son célibat. ORIENTATION SEXUELLE Seules les courbes voluptueuses des femmes attirent son regard insatiable. La danse de leurs mouvements, aussi fluides que ceux d’un foulard de satin, saurait mettre à genoux le plus puissant des hommes. Leur apparence enchanteresse laisse place à des fantasmes qu’elles seules peuvent exaucer. MÉTIER Exutoire culturel, il n'existe que par ce génie naturel. Peintre au talent certain, ses œuvres transcendent l'art contemporain, car tout les styles lui conviennent.  CLASSE SOCIALE Va et vient inconstant, rien n'est jamais sûr. La stabilité financière ne fait pas écho à la vie de bohème qu'il mène. Vivre de son art ou souffrir d'un échec, tel est le dilemme qu'il s'impose chaque jour. CARACTÈRE Mystérieux • Observateur • Franc • Passionné • Créatif • Blasé • Intransigeant • Impulsif • Loyal • Joueur • Protecteur • Instable • Bourru • Juste


L'Artiste : S'épanouissant dans tous les domaines artistiques, cette part de lui-même fait partie intégrante de ce qui le défini. Pour cet homme empli de mystère, la peinture, le dessin et la sculpture représente l'expression de ses sentiments refoulés, lui qui ne laisse rien transparaître. Passion qui l'anime depuis toujours, il s'agit de son pilier émotionnel.

Le Sportif : Aux antipodes de l'artiste renfrogné, Laslo met un point d'honneur à prendre soin de son corps et apprécie cette sensation de liberté que lui offre le surf et le skateboard.

L'Indépendant : Non content de ne plus vivre au dépend de ceux qui l'ont sauvé d'une vie de misère, Laslo a toujours su se débrouiller par lui-même. Habitué à se prendre en main dès son plus âge, il refuse d'accepter l'aide de qui que soit. Si cela peut passer pour de la fierté mal placée, il s'agit en fait d'un moyen de pas se sentir comme un poids inutile au sein de sa famille.

Le Cancre : Manquant cruellement d'attention et souffrant d'un sévère retard scolaire, les études n'étaient pas faites pour lui. Loin d'être un idiot, sa manière de fonctionner diffère simplement des attentes conventionnelles. Il ne parlent aucune langue supplémentaire au grand damne de ses parents qui souhaitent de tout cœur qu'il renoue avec ses origines latines. Un désir qu'il ne peut combler, lui qui a tracé un trait sur son passé.

L'Accro : Victimes de ses propres addictions, il ne peut désormais vivre sans. S'il fume souvent, il est une addiction qui pourrait lui couter cher. Accro à l'adrénaline, il ne jure que par le dépassement de soi. Allergique à toute forme de routine, il se met parfois en danger dans le simple but de se sentir léger.

L'Ami : D'une fidélité sans nom, Laslo pourrait remuer ciel et terre pour ses amis. S'il ne veut recevoir de l'aide de quiconque, lui se fait une joie de soutenir son entourage, à commencer par ses colocataires qui forment aujourd'hui une vraie famille. S'il déteste la violence, il n'hésite pas à faire justice lui-même s'il est témoin du moindre acte de cruauté.

L'Amant : Incapable de s'engager dans une relation sérieuse, Laslo papillonne de fleur en fleur. A ses yeux l'amour n'est qu'une utopie, un quête inaccessible qui voile le regard de chacun. Il lui arrive de ne pas respecter les femmes, surtout celles au teint halée qui ne lui rappelle que trop cette génitrice des plus négligentes. Par ailleurs l'idée de se construire une famille le répugne au plus haut point, lui qui craint de devenir aussi minable que son géniteur.

Le Torturé : Tourmenté par une enfance miséreuse, entouré de parents incapables de subvenir aux besoins d'un enfant, c'est dans un foyer vide de toute affection qu'il fut élevé. Né d'un père alcoolique et d'une mère soumise à son mari, Laslo ne pouvait exister que par un pur hasard, une erreur de parcours. Battu et parfois laissé seul pendant des jours, c'est dans cet environnement hostile que Laslo vécu jusqu'à ses six ans. Un passé qui le maintient éveillé la nuit et qui hante ses propres toiles. Et si les Adams lui ont redonné cette petite étincelle de vie, son cœur ne parvient pas à se détacher de l'amour irrationnel qu'il éprouve malgré lui pour sa sœur adoptive, Brianna.




Golden Gate Bridge
Marlon Teixeira
Myself


SF, tu l'aimes ou tu la quittes Arrivé par un heureux destin au sein de cette cité animée, c'est vers l'âge de six ans qu'il a découvert l'effervescence des rues de San Francisco. Seulement, prisonnier de son passé, il a quitté la ville de ces nouveaux parents à l'âge de dix-huit ans afin d'accomplir son art à New York. Aujourd'hui voilà deux ans et demi qu'il est de retour dans la ville de sa rédemption, membre à part entière d'une colocation située non loin de son propre atelier.  

tell me something i don't know PSEUDO Nope    PRÉNOM Ambre comme la pierre ou la crème solaire c'est au choix   ÂGE 22 ans apparemment PAYS La France    INVENTE/SCENARIO c'est l'un des pré-liens de Lexie Weiss   #LeTorturé  :siffle2:  OÙ AS TU CONNU LE FORUM? Bazzart est mon ami CRÉDITS Moi (avatar) et Tumblr (gif) DOUBLE COMPTE ? Aucun trouble de schizophrénie détecté  

Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 30/08/2017
Messages : 54 Dollars : 36


I am Laslo Nariño

Trapped in a deep darkness...
Tapis dans l'ombre, caché aux yeux de tous, l'enfant se balançait en un mouvement de va et vient mécanique. Ses mains si petites et tachetées de poussière fermement plaquées sur ses oreilles, il s'imaginait un monde merveilleux synonyme de paradis fictif dans lequel aucun bourreau ne lui infligeait ses incessantes tortures. Un lieu fabuleux, où la faible paysanne devenait une reine indépendante et aimante. Ainsi dessinait-il ses rêves sur les murs jaunis de sa chambre, traçant d'une manière hésitante des lignes colorées, unique éclat dans les ténèbres de sa vie. Abandonné parfois durant des jours, étranger à toute scolarité, prisonnier d'un foyer insalubre, la parole semblait futile tant que la peinture traduisait ses pensées. Sa peau de bronze ne pouvait couvrir les innombrables hématomes, témoins de l'affliction continuelle qu'il subissait chaque jour. Mais des cicatrices plus profondes faisaient saigner son cœur innocent. Privé de l'amour inconditionnel d'une mère soumise, prête à l'ignorer sans état d'âme, le garçon ne connu que tourmentes physiques et psychologiques, l'obligeant à se réfugier dans son propre univers afin de réussir à supporter les horreurs auxquelles il assistait perpétuellement. Tapis dans l'ombre, caché aux yeux de tous, l'enfant se balançait en un mouvement de va et vient mécanique, quand la lumière, finalement, perça le nuage lugubre de son existence...


I am Laslo Adams

Surrounded by a circle of light...
Jamais il n'oublierait ces magnifiques yeux clairs. Aux couleurs de la pistache, leur limpidité semblait transcender les âmes. A l'aube de son septième printemps, le délaissé ne pouvait détourné le regard de ces perles scintillantes et si captivantes. Désormais entouré de chaleur, accueilli dans un environnement empli de richesses morales et matérielles, les rêves du garçon miséreux relevèrent finalement d'une réalité inconcevable. Cet être démuni se voyait offrir un avenir prospère ainsi qu'une vie plongée sous le signe de la tendresse. Vêtu simplement, l'enfant se tenait dans le pas d'une porte aux proportions démesurées, ouvrant sur une demeure aux murs d'un blanc immaculé. Ainsi, de tels lieux existaient vraiment... Pour certains individus les contes de fée ne tenaient pas de la fiction. Or cette famille généreuse et aux respectables valeurs filaient une vie parfaite, semblable à une carte postale tirée d'un endroit paradisiaque. Le garçon, bien trop maigre pour sa taille ainsi qu'aux traits typiquement latins détonnaient avec ce décor merveilleux. Au fond de lui-même, l'enfant savait qu'il n'appartenait pas à ce foyer somptueux. Pourtant, il se laissa convaincre tandis que les rayons pourpres du soleil couchant s'infiltraient à travers ces mèches dorées leur donnant un aspect ambré hypnotisant. Jamais il n'oublierait ces magnifiques yeux clairs qui semblait l'inviter à partager tellement plus qu'une simple résidence...
 

I am Laslo Adams-Nariño

Witness of an eternal duality...
Debout, face à une mer luisante, le jeune homme observait la fumée argentée de sa cigarette danser au rythme du vent. Un simple sac sur le dos, sa silhouette élancée se maintenait devant l'horizon. Lui qui avait fui les siens dans une volonté de s'émanciper et de subvenir à ses besoin par lui-même. Guidé par l'appel ensorcelant de l'art, l'enfant devenu un homme au talent inné, avait quitté la ville de sa rédemption. Bohémien à la fois de partout et de nulle part, cet artiste accompli contemplait avec toute la nostalgie d'une vie, ce paysage qui avait bercé sa deuxième enfance. Sourd à ses désirs irrationnels, sa quête d'une quiétude non feinte ne fait que commencer. Debout, face à une mer luisante, le jeune homme observait la fumée argentée de sa cigarette danser au rythme du vent, tandis qu'un avenir incertain l'attend...
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 23/08/2017
Messages : 119 Dollars : 195


J'adore ce speudo, bienvenue parmi nous. :hrt:
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 28/08/2017
Messages : 106 Dollars : 140


Bienvenue parmi nous, excellent choix de scénario et pré-lien. Courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 30/08/2017
Messages : 54 Dollars : 36


@Théodore Rothschild Oh merci beaucoup Je te retourne le compliment ! Le pseudo fait tellement distingué J'aime

@Lucas Collins Merci ! J'espère que Marlon conviendra à Lexie
Revenir en haut Aller en bas

Who cares if one more light goes out?
avatar

Who cares if one more light goes out?
À SF depuis : 07/08/2017
Messages : 365 Dollars : 307


Bienvenue sur TGC !
Bon courage pour ta fiche, n'hésite pas à nous contacter en cas de besoin.



For there is nothing worth living for...
Unless it is worth dying for. Last I checked, we're all a bunch of thieves, digging around where we shouldn't.

©️BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 23/08/2017
Messages : 127 Dollars : 50


Marlon bienvenue
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 30/08/2017
Messages : 54 Dollars : 36


@Rafe Sierra Oh lala Diego !!! J'ai encore cette image du petit danseur romantique Merci beaucoup en tout cas et je n'y manquerai pas

@Skye Caldwell Et Nina on en parle ?? Merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

À SF depuis : 23/08/2017
Messages : 347 Dollars : 284


bienvenue I love you
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas
 Laslo Adams-Nariño (Marlon Teixeira)
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant





» (m) marlon teixeira✈ libre» Plantez des arbres : la généalogie approche» La gentillesse de Mimi.» « Ici, ce n'est pas Grey's Anatomy » ● ANAT.» ride or die. life isn't worth living safely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum